Actualités
Ils vont ramer pour "l'école à ... Lors des "Nautiques du Pouliguen" en juin, leur drôle d'embarcation de 7 m avec des avirons était stationnée à côté de la tente des Matelots ...
Haïti, Jamaïque, Cuba - 3 mondes ... L'équipage de L'Espoir dans les Voiles continue sa route à travers les grande Caraïbes. Au programme de leurs rencontres, la découverte de ...
La Conférence des Matelots 2018, ... Ce fut un bel après-midi que cette Conférence des Matelots 2018 ! Les Matelots étaient presque tous présents, exceptés ceux et celles que ...
Conférence des Matelots 2018 Afin de revivre avec les Matelots de la Vie leurs aventures lors des expéditions maritimes de juillet et août 2018, le Président de ...
Quand des dons d'organes amènent à ... Comme le rapporte une publication sur la page Facebook de l'association Trans-Forme dont il est membre, Elias a participé à l'expédition ...
Départ au large - De Saint-Martin ... Nouvelles aventures de l'équipage d'Aventura qui prend le large vers les Grandes Caraïbes en mai 2018. Après 4 jours de navigation, L'Espoir ...
Matelots de la Vie au Forum des ... Comme en 2016 et 2017, notre Association Matelots de la Vie sera présente lors du FORUM DES ASSOCIATIONS qui se tiendra le samedi 8 septembre ...
Quand les Bénévoles de ... Mercredi 31 juillet 2018 : Une association, ce sont des hommes et des femmes parmi lesquels des administrateurs, et parmi ceux-ci un ...
À Pornichet, venez accueillir les ... Leur bateau, Fleur de Lampaul, s’amarrera le 21 août au ponton P du Port de plaisance. Pendant 3 semaines, ces jeunes, à travers reportages ...
Séjours de vacances sur la Côte de ... Après une décennie consacrée au sudoku et aux tournois au bénéfice d'associations, comme en plusieurs occasions, Matelots de la Vie, Bruno LE ...

Anaïs BRUYAT

Anaïs BRUYAT, référente médicale sur l'expédition de juillet 2019 des Matelots de la Vie

Ta philosophie de vie en 1 phrase :
Tente des expériences, et dans tous les cas, dis-toi que tu es le meilleur de ta vie.

Ton parcours en 3 lignes :
Infirmière depuis 2016, quelques expériences en animations notamment avec « À chacun son Everest », j’exerce mon métier essentiellement dans le domaine de la psychiatrie.

Ton principal trait de caractère ?
La bonhomie.

La qualité que tu préfères chez les autres ?
L’humour.

Ton plat favori ?
La fondue.

Ton film culte ?
Dirty dancing

Ton livre préféré ?
Seras-tu là ?

Ton passe-temps favori ?
La sieste.

Le concert que tu as le plus kiffé ?
Gaël Faye au festival de la paille.

La chanson que tu siffles sous la douche ?
Ma femme de Gaël Faye.

Ton dernier fou-rire ?
À un enterrement.

Si tu étais un animal, lequel serais-tu et pourquoi ?
La fourmi. J’ai lu un jour un roman ou les fourmis faisaient partie des personnages principaux ; depuis je rêve de m’essayer à la vie de fourmi dans une grande fourmilière.

De quoi es-tu le plus fier dans ta vie ?
Des moments où je suis arrivée à me surpasser, en apprenant de nouvelles choses. J’ai appris à faire du ski cet hiver alors que ça me terrorisait. Je suis parti vivre un mois en Laponie sans eau ni électricité. J’ai appris à monter à cheval !

Que possèdes-tu de plus cher à tes yeux ?
Les gens que j’aime.

Qu’est-ce que t’animes à faire du bénévolat ?
Découvrir des choses nouvelles, rencontrer des gens d’horizons différents, monter à bord du Fleur de Lampaul

En 3 mots, comment définirais-tu un adolescent ?
Attachiant, révolté, pimpant.

Quel regard portes-tu sur la maladie et le milieu hospitalier ?
En tant qu’infirmière dans le domaine de la psychiatrie, j’ai surtout été amenée à côtoyer la maladie psychique.

Le milieu hospitalier est un endroit qui peut parfois apparaître comme froid et hostile, mais j’ai rencontré un grand nombre de personnes époustouflantes à l’hôpital. Je dirais donc que pour moi c’est un endroit où l’on apprend beaucoup sur soi, où l’on apprend à rencontrer l’autre, dans toute son humanité.

La maladie est souvent une difficile épreuve pour qui a à croiser son chemin. Même s’il elle peut nous enlever beaucoup, elle nous apprend à envisager la vie de façon différente. Elle nous montre parfois à quel point nous sommes riches de ressources pour apprendre soit à lui faire face, soit à vivre avec elle au quotidien.

Si on te demande de jeter une bouteille à la mer… quel message écris-tu ?
Salut, c’est Anaïs ! Je sais qu’on ne se connais pas, alors ça va peut-être te sembler bizarre, mais je voulais juste que tu saches, que quoi qu’il arrive tu ne seras désormais plus jamais seul(e). Et oui, il faut que tu saches que la prochaine fois que tu auras un coup de mou, un coup de tristesse, un coup de moins bien, il faudra que tu prennes ce petit papier entre tes mains, tu le sers un peu fort, tu respires un très grand coup, et la moi, je sentirais que tu as besoin de moi, alors je t’enverrais tout plein de douceur et de chaleur pour faire partir toutes ces mauvaises sensations. Si vraiment ça ne passe pas, si tu te sens encore trop bougon après tout ça, alors écris moi ! Note-moi sur un papier tout ce qui te fais de la peine, remet le dans cette bouteille et jette-la très loin. Et alors là, c’est sûr, je t’enverrais une telle dose de joie, que je t’en ferais frémir les joues de bonheur. Tu en feras peut-être même un salto arrière ! N’aie plus jamais peur, je suis là et je pense à toi !

Tu te retrouves sur une île déserte, sans vivres… quels sont les 2 objets que tu aimerais avoir avec toi ?
Un hamac et un briquet.

Les « Matelots de la Vie » en 3 mots ?
Aventure, navigation, rencontres.

Vous aimerez aussi